Unbearable Lightness

Il m’arrive souvent de parler d’Ellen DeGeneres, cette présentatrice américaine de la célèbre émission « The Ellen DeGeneres Show ». Cependant, je n’évoque pas souvent le nom de son épouse, Portia de Rossi. Il y a un an, j’ai acheté un livre autobiographique de Portia : Unbearable Lightness. Dans ces pages, je suis tombée sur un résumé de sa vie et de son bouquin. J’ai eu envie de partager ce petit texte avec vous, alors j’ai commencé un travail fastidieux de traduction. C’est sûrement mauvais, je m’en excuse d’avance.

Portia de Rossi est une actrice australienne de naissance connue pour ses rôles dans les séries télévisées Ally McBeal ou Nip/Tuck (mais pas seulement). Elle vit à Los Angeles avec Ellen DeGeneres.

« Je n’ai pas choisi de devenir anorexique. Ça m’est tombé dessus, déguisé en un régime soi-disant « sain », en une attitude soi-disant « professionnelle ». Être la plus mince possible était une façon pour moi de devenir actrice plus facilement »

Portia de Rossi ne pesait que 37 kilogrammes lorsqu’elle s’est évanouie pendant le tournage du film hollywoodien dans lequel elle jouait son tout premier rôle principal. C’était probablement l’accumulation de toutes ses années de dur labeur – d’abord en tant que mannequin enfant en Australie, puis en jouant dans une série au succès phénoménal, à la télévision américaine. En façade, elle paraissait mince et blonde, séduisante et couronnée de succès. En elle, c’était carrément l’agonie.

Dans ce livre violent et honnête, Portia de Rossi saisit cette vérité émotionnellement complexe de ce que c’est lorsque la nourriture, le poids et l’apparence physique prennent le dessus sur les moindres gestes et actions de l’humain. Elle raconte ses rituels élaborés autour de l’alimentation qui sont parvenus à dominer chaque heure de chaque jour, à maintenir son apport quotidien en calories sous les 300, à manger des quantités très strictes de nourriture mesurées avec des bols spécifiques et avec certains ustensiles uniquement.

Même lorsqu’elle a commencé à être hissée au sommet de la gloire grâce à ses rôles dans les shows télévisés à succès Ally McBeal et Arrested Development, Portia – parallèlement – se privait de nourriture et faisait la bringue, tout ce temps-là terrifiée à l’idée que la vérité sur son « orientation sexuelle » soit exposée dans les tabloïds. Elle révèle le chagrin et la peur qu’accompagnent une vie vécue dans le placard, un sentiment d’isolement accentué seulement par ce désir implacable d’être toujours plus mince. Avec des talents de conteuse digne d’une grande romancière et le souci du détail d’une poétesse, Portia fait transparaître comme jamais précédemment les comportements et émotions de quelqu’un victime de troubles alimentaires.

Du fond du gouffre, Portia a commencé un retour douloureux à une vie saine et honnête, tombant amoureuse de sa désormais épouse Ellen DeGeneres, et se présentant comme une porte-parole et « avocate » pour la défense des droits des homosexuels et des problèmes de santé chez les femmes. Dans ce livre remarquablement bien écrit, Portia apporte une certaine lumière sur un sombre sujet. Un livre crucial pour tous ceux qui auraient parfois la sensation qu’un combat s’agite dans leur tête ou dans leur corps, Unbearable Lightness diffuse un message d’espoir et de courage.

Et voilà un court extrait de l’interview qu’Ellen a faite de Portia à propos de son livre Unbearable Lightness (EN) Vodpod videos no longer available.

Publicités

À propos de Ameriquebecoise

De la vie au théâtre et du théâtre dans ma vie. Voir tous les articles par Ameriquebecoise

2 responses to “Unbearable Lightness

  • Stéphanie Messal (@misanthropolog)

    Oh la la… J’adorais cette actrice que je trouvais mignonne comme tout dans Ally McBeal. Jamais je ne me serais imaginée ce qui lui était arrivé. C’est triste et dommage. Comme quoi l’impact du regard de la société sur nos actes est encore très pesant… Trop en fait ! :^/

    • Ameriquebecoise

      « Bienvenue au royaume des apparences »… Heureusement qu’elle s’en est sortie. Il faut beaucoup de courage pour ça. Je pense qu’elle peut être un modèle pour beaucoup de jeunes filles qui ne se sentent pas bien dans leur peau, dans leur tête, dans leur corps. Je trouve le couple Ellen-Portia formidable, porteur de beaucoup de messages.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :