Alan Levy

Mon grand-père, relativement célèbre à Prague et à New-York, a sa biographie sur Wikipédia. Je ne l’aime pas, cet article. Ça fait très « récitation de dates » je trouve. J’aimerais bien raconter avec mes mots à moi ce que je sais de son histoire pas tout à fait ordinaire.

Mon grand-père, Alan Levy, est né en 1932. Il était journaliste et écrivain. Il s’intéressait beaucoup aux autres, la plupart (si ce n’est la totalité) de ses livres étaient des biographies. Son plus grand succès parlait de Wiesenthal. Il a créé, dans The Prague Post je crois, une catégorie dans laquelle il racontait régulièrement, de façon brève, la vie de quelqu’un (peut-être un peu comme je suis en train de faire dans ce billet).

Il vivait aux Etats-Unis puis s’est installé avec sa famille à Prague en Tchécoslovaquie, dans les années 60-70. A cette même période, il y a eu l’invasion soviétique. Mon grand-père était le seul journaliste américain accrédité sur place alors il a décidé de couvrir l’événement. Ainsi, il a commencé à écrire un livre sur l’invasion et sur la volonté des soviétiques d’étouffer la liberté d’expression de la population. C’est sa mère qui s’occupait d’envoyer le manuscrit à l’éditeur ; ce dernier était à New-York. Malheureusement les soviets au pouvoir s’en sont aperçus et ont dissimulé des micros dans l’appartement de ma famille afin de l’espionner. Ils ont fini par saisir des pages du manuscrit à l’aéroport. Avec ces quelques pages, ils ont procédé à un épluchage de termes et de phrases qu’ils n’autorisaient pas. Le verdict est tombé : mon grand-père était condamné à 5615 années d’emprisonnement ou à quitter le pays sous les 48 heures. Il a « choisi » la deuxième option et la famille s’est installée en Autriche. Mon grand-père n’avait qu’une envie : retourner vivre à Prague. C’était malheureusement impossible. Par chance, après la révolution contre les soviétiques 20 ans plus tard, dans les années 90, il a retrouvé cette ville qu’il aimait tant.

Le vendredi 2 avril 2004, c’est là qu’il y est décédé d’un cancer foudroyant du foie.

______________________________________________________

Par le plus grand des hasards, Václav Havel, que mon grand-père avait rencontré pour l’interviewer, est décédé le jour de la publication de ce billet. http://fr.wikipedia.org/wiki/V%C3%A1clav_Havel


Publicités

À propos de Ameriquebecoise

De la vie au théâtre et du théâtre dans ma vie. Voir tous les articles par Ameriquebecoise

One response to “Alan Levy

  • karleyn

    Tu m’as déjà raconté cette grande et belle racine qui participe à faire de toi celle que tu es… Mais j’aime bien que dorénavant, par ce billet, d’autres puissent également connaître cette histoire.

    Je trouve très émouvant que, par ce billet, tu écrives dans les lignes de ton grand-père, en te faisant biographe !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :