Archives mensuelles : juillet 2012

Ô, belle Aube L !

Le soleil est à son comble, l’ambiance est estivale. Les vêtements se font plus légers et les lunettes de soleil plus nombreuses. Le pont surplombe la Seine. On a envie de flâner le long des barrières déguisées de cadenas – ces cadenas que viennent accrocher des couples et qui commémorent leur rencontre. Nous sommes mardi après-midi, je me trouve sur le Pont des Arts, à Paris.

Aube L, c’est son nom (rien à voir avec la chanteuse Agnes Obel). Aube L n’est pas seule sur son bout de pont, elle est venue accompagnée d’un mini-clavier, d’une pédale sampler et d’un micro. A ses pieds, une caisse où sont exposés ses albums à vendre. 10€ le premier, 13€ le deuxième, et 20€ si on achète les deux. Par curiosité je m’arrête.

Elle se présente rapidement, nous parle de son projet d’album qui nécessite des financements qu’elle n’a pas encore, puis se met à chanter. Très vite, son timbre de voix me fait m’asseoir, face à elle le long de la rambarde, pour l’écouter. La première chanson me scotche à mes cadenas. Sa musique me plaît énormément : à la fois douce et violente, fraîche et bouillonnante, apaisante et troublante.

J’ai l’air débile avec ma bouche à moitié ouverte. Mais je suis transportée par ce que livre Aube L. Je frissonne quand elle monte dans les aigus, je plane quand elle est dans les graves (je crois que mon fournisseur peut craindre une retraite précoce).

Le coup de foudre est indéniable. Alors entre deux chansons, je prends mon courage à deux mains et… « Will you marry me, Aube ? ». Elle me répond en souriant que son cœur est déjà pris.

Après la troisième chanson qu’elle interprète, je suis convaincue. Je m’approche de la caisse, lui tend un billet de 20€ et repart avec les deux CD.

J’aime écouter ou regarder des artistes dans la rue, mais c’est la première fois que j’éprouve un tel enthousiasme pour l’un d’eux. Ça tombe bien puisque le blog est placé sous le signe de la musique pendant toute la durée des vacances scolaires et que c’est donc, aujourd’hui plus que jamais, le moment de parler de ces perles que l’on découvre et que l’on a envie de faire découvrir.


Le Petit Monde de Poussière de Lune

Après un très mauvais jeu de mots avec Kinder Bueno, elle a vite ressenti le besoin de changer de sujet car elle me sentait dégénérer. « Sinon mon petit blog de créa recherche partenaire webien sympa ». Curieuse, je lui pose des questions sur ce qu’est censé faire un partenaire webien sympa. « Il ne fait pas grand-chose ». Forcément, c’est tentant. Bref, tout est allé très vite après ça. Je vous passe les détails mais au final, son petit blog de créa a trouvé une partenaire webienne sympa : moi. Comme elle l’a si bien dit, « c’est une aventure qui commence ».

Je me lance donc dans un partenariat (le tout premier dans le genre) avec une jeune mademoiselle âgée de- non, ça ne se dit pas, l’âge d’une femme. Son pseudo c’est Mademoiselle Pouss’. AodRoen pour les intimes. Aod publie sur son blog ce qu’on appelle des créations graphiques : « des fausses pochettes, des avatars, des bannières, des signatures, des wallpapers… ». Grâce à elle, j’ai découvert un concept dont j’ignorais l’existence.

Ce partenariat est un échange entre deux bloggeuses ; l’une fait des créations graphiques, l’autre écrit des textes. Celle qui fait des créations graphiques va faire découvrir à ses propres visiteurs cet univers qu’ils ne connaissent pas, tandis que celle qui écrit des textes va faire découvrir à ses lecteurs l’univers de sa partenaire.

Ce partenariat met bien évidemment le partage à l’honneur (et vous savez comme ces valeurs me tiennent à cœur), à la découverte de l’autre et de ce qu’il fait. J’aime faire mentir l’adage qui dit que « qui se ressemble s’assemble ».

J’ai donc le plaisir de souhaiter la bienvenue à Mademoiselle Pouss’, Aod pour les intimes, âgée d’un âge que je ne dirais pas. Une demoiselle avec qui j’ai eu le plaisir également de discuter quelques fois et j’ai assez de matière pour dire que, au-delà d’une bloggeuse sympathique, Aod est une nana sympathique. http://poussiere-de-lune.eklablog.com/