Sans catégorie

C’est arrivé

Il y a deux jours c’est arrivé. Tu y avais déjà pensé. Tu ne savais pas comment tu allais réagir si ça t’arrivait mais tu y avais déjà pensé. Tu ne réponds jamais même si tu en as parfois envie. Tu ne réponds jamais tu passes tout droit sans baisser le regard tu fais comme si tu n’avais rien entendu tu poursuis ta marche tu n’as pas peur tu ne montres rien tu avances tu ne réponds pas. Parfois tu voudrais les envoyer chier. Mais non tu ne réponds jamais. Généralement c’est suffisant. Tu contiens ta colère tu avances et généralement c’est suffisant. 

Il y a deux jours ça n’a pas été suffisant. Tu sentais son corps suivre le tien marcher à côté du tien beaucoup trop près. On ne fait pas ça aux gens. Quand on est sain d’esprit on ne fait pas ça. On ne se permet pas de faire des commentaires sur les gens comme ça dans la rue on ne marche pas à côté des gens comme ça dans la rue surtout quand le trottoir est si large surtout quand la nuit est si noire surtout quand la femme est si toute seule. Quand on est sain d’esprit on laisse cette femme tranquille. Quand on est sain d’esprit on essaye de se tenir le plus loin possible de cette femme on veille à ce qu’elle ne se sente pas insécurisée on ne marche pas derrière elle ni à côté d’elle. Et surtout on ferme sa putain de gueule. On rentre chez soi et on laisse cette femme rentrer chez elle tranquille sans lui dire qu’elle est mignonne. 

Avance surtout ne réponds rien avance fais comme si tu t’en foutais avance comme si tu ne l’entendais pas avance ne montre aucune peur avance essaye de te souvenir de sa voix au cas où avance mémorise bien les traits de son visage au cas où avance comment il est habillé avance la couleur de sa peau avance ses cheveux avance son gabarit avance. Mémorise. Au cas où. D’habitude tu ne réponds jamais. Il y a deux jours ça n’a pas été suffisant. Tu prends une voix aussi neutre que possible tu mens sur ton prénom tu marches dans le sens opposé de ta destination. Pas suffisant. Tu avais déjà imaginé te retrouver dans une situation pareille. Tu ne savais pas si tu allais être trop tétanisée pour réagir. Ou si tu allais lui foutre un coup de pied bien placé porté par une colère millénaire.

Il y a deux jours c’est arrivé.

Tu avais entendu dire que celles à qui ça arrivait se savonnaient frénétiquement après ça. Comme pour se débarrasser d’une peau morte. C’est ce qu’on dit mais c’est faux. Un tel effort est impossible pour un corps après ça. Depuis deux jours tu ne sors plus. Depuis deux jours tu ne dors plus. Depuis deux jours tu es incapable de soulever tes membres incapable de les faire se déplacer dans l’espace incapable de commander à tes gestes. Depuis deux jours ta tête est vide. Béante. Plus rien n’y circule. Depuis deux jours ton esprit n’a produit aucun son aucune pensée aucune image. La mécanique fait son travail mais tout le reste est mort.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s