Sans catégorie

Accord postural

Nos troisièmes dimensions se parlent à travers nos yeux

Nos ventres se parlent à travers nos bouches

.

Tu pleures et mon corps spontanément se penche vers toi

Il veut saisir ta main pour te réconforter

Il veut t’étreindre pour te réconforter

Il veut t’embrasser pour te réconforter

Il reste là

Il se ravise

Il se retient

Par respect

Ou par manque d’audace

Par respect

Par manque d’audace

Par respect

Manque d’audace

Respect

Audace

Respect

.

Le temps glisse

Les êtres glissent

Le monde glisse

Ne traversent nos pores

Que nos regards

Que nos gestes

Que nos aveux

.

Et si l’on se fuyait

Et si l’on s’en voulait

Et si l’on avait des attentes

Et si l’on avait des déceptions

Crois-tu que cela nous débarrasserait de nos peurs et nos vertiges ?

Crois-tu que cela mettrait un terme à notre chamboulement ?

Crois-tu que cela anéantirait ce qui gronde et nous brûle ?

.

Nous sommes caresse et blessure

Nous sommes coups et refuge

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s